Projet de loi

Il s’agit donc de l’article 21, qui concerne la destruction pure et simple de la liberté fondamentale de choisir le mode d’instruction de son enfant, dans cette nouvelle version du projet de loi.
Nous vous laissons apprécier :

« L’article 21 pose le principe de la scolarisation obligatoire de l’ensemble des enfants aujourd’hui soumis à l’obligation d’instruction, soit les enfants âgés de trois à seize ans. Au cœur de la promesse républicaine, l’école est le lieu des apprentissages fondamentaux et de la sociabilité, où les enfants font l’expérience des valeurs de la République.
Il ne pourra être dérogé à cette obligation de fréquenter un établissement d’enseignement public ou privé que sur autorisation délivrée par les services académiques, pour des motifs tirés de la situation de l’enfant et définis par la loi.
La section 2 concerne les dispositions relatives aux établissements d’enseignement privés. »

1) Faire de l’interdiction la norme et de la liberté l’exception n’a rien à voir avec la République.
2) Soumettre une liberté fondamentale à l’arbitraire d’une autorisation est anti-Républicain.
3) Laisser la décision entre les mains d’administratifs pose (entre autres) de graves problèmes relatifs au respect de la vie privée et au secret médical (si ce n’était que ça!).
4) Nous n’allons pas cesser de nous battre tant que ce projet n’aura pas tout bonnement été ANNULE. Pas d’amendements, pas de « compromis ». L’instruction en famille est déjà aujourd’hui parfaitement encadrée :
– déclarée
– contrôlée
– soumise à obligation de résultat (qu’il n’y a pas pour l’école!)
– soumise au socle commun
ASSEZ de cet acharnement contre des familles soucieuses d’apporter à leur(s) enfant(s) ce qu’il y a de meilleur.
ASSEZ d’amalgames douteux, d’insultes, les familles en IEF ne sont pas des ennemis de la République (bien au contraire!), les familles en IEF ne sont pas « séparatistes » (êtes-vous « séparatiste » quand vous décidez de vous passer d’un autre service public, comme la PMI, ou encore le bus municipal???!!!), les familles en IEF en ont assez de devoir constamment se justifier.
ASSEZ de ceux qui considèrent ce DROIT (qui est un DROIT POUR TOUS) comme un « privilège » : au contraire, il est accessible à TOUS!

Total Page Visits: 247 - Today Page Visits: 9