Partir étudier ou travailler à l’étranger

Partir Travailler ou étudier à l’étranger ? Est ce possible ?
La base, bien entendu est, un minimum, de parler à peu près correctement la langue du pays dans lequel vous envisagez d’étudier. Etudier ou travailler en Espagne si on ne parle pas un mot d’espagnol se révélera plutôt scabreux dans ce cas.
Mais pour voyager, il faut de l’argent, me direz-vous, hors un étudiant ne roule pas sur l’or, bien loin de là, alors comment faire ? Et bien, si c’est possible, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour partir à moindres frais voir même gratuitement. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Tout va dépendre de votre âge, de ce que vous envisagez de faire, de la durée de votre séjour, du pays dans lequel vous souhaitez partir et de votre formation effectuée en France. Partir à l’étranger est une excellente manière d’approfondir une langue étrangère en étant en totale immersion dans le pays où vous souhaitez aller.
Le SVE, Service Volontaire Européen 
est un programme de volontariat de l’Union Européenne qui vous permet de partir gratuitement dans un des pays européen pendant un an. Le séjour de 12 mois est totalement pris en charge par le programme, transport, hébergement, repas et cours de langue. Et de l’argent de poche est également donné au volontaire sous forme de salaire ou de bourse, dont l’âge doit être compris entre 18 ans minimum et 30 ans maximum.
Le SVE
Le programme Erasmus 
est ajouté à une formation professionnelle d’apprenti permet aux apprentis et aux élèves de lycées professionnels, ainsi que jeunes diplômés et aux jeunes demandeurs d’emploi (programme Eurodyssée) de partir dans tous les pays d’Europe pour une durée maximale de 26 semaines, gratuitement, frais de transport, d’hébergement payé tout en bénéficiant d’un salaire ou d’une bourse.
Erasmus+ ou Erasmus World
Le programme Eurodyssée,
comme pour le programme Erasmus permet aux demandeurs d’emploi qui ont 30 ans maximum, de partir en stage dans tous les pays d’Europe pour une durée maximale de 7 mois, tous frais payés, mis à part le transport qui n’est pas pris en charge. Ce programme n’est disponible que pour les régions françaises de Bourgogne, Champagne-Ardenne, Corse, Franche-Comté, Ile de France, Limousin, Midi-Pyrénées, Picardie, Poitou-Charente et Rhône-Alpes.
Eurodyssée
Le Rotary Youth Exchange 
est composé de trois programmes différent pour lesquels il sera possible de partir dans des pays du monde entier avec l’hébergement gratuit, charge au jeune de payer le transport et il ne pourra bénéficier ni d’un salaire ni d’une bourse.
Une première formule permettant aux lycéens entre 15 et 19 ans de partir dans le cadre d’un échange scolaire pendant un an maximum.
La seconde formule permet aux lycéens entre 15 et 19 ans, de partir dans le cadre d’un échange familial pendant 3 semaines maximum.
La troisième formule permet aux jeunes qui ont entre 18 et 25 ans de partir pour une durée maximale de 3 mois dans le cadre d’un échange nouvelle génération.
Rotary Youth Exchange
 
Travailler à DisneyWorld en floride,
soit pour un an soit pour l’été permet de partir travailler en Floride aux Etats Unis. Le recrutement pour ces programmes sont fait en France et les 250 jeunes sélectionnés bénéficient d’un logement en résidence assuré et d’un salaire qui couvrira ses frais de transport, ses repas et ses loisirs. Il faut être agé au minimum de 18 ans et il n’y a pas d’âge maximal pour pouvoir y prétendre.
Un job à DisneyWorld (en anglais)
Les séjours au pair,
sont une façon de pouvoir séjourner gratuitement dans tous les pays du monde entier que ce soit niveau hébergement mais aussi parfois le ou la jeune sera nourri(e) et pourra bénéficier d’argent de poche. Ce sont plus souvent des jeunes filles mais cette solution n’est pas fermée aux garçons. Le plus difficile pour eux sera de trouver une famille d’accueil. Il suffit de passer par des agences spécialisées pour trouver une famille d’accueil. Certaines de ces agences sont payantes mais ce n’est pas un passage obligatoire. Le rôle d’une « jeune fille » au pair dans sa famille d’accueil est de s’occuper des enfants de la famille. Les tâches peuvent être variées en fonction des familles comme par exemple réveiller les enfants, de les préparer et de les accompagner à l’école s’ils sont scolarisés. Il se peut aussi que quelques tâches ménagères soient demandée par la famille, sinon vous pourrez utiliser votre temps libre comme bon vous semble, shopping, cours, approfondir votre apprentissage de la langue et de la culture du pays, sport, etc… En fin de journée, il faudra aller chercher les enfants à l’école, leur donner à goûter et les aider à faire leurs devoirs, leur proposer des activités et peut être préparer à dîner.
Bien préparer son séjour au pair
Le Wwoofing et le Helpx
sont deux réseaux qui permettent de mettre en contact principalement des fermes et des ranchs bios et écologiques avec des jeunes agées de 16 à 18 ans minimum, souhaitant voyager, pour une durée variable. Le logement et parfois les repas sont fournis en échange du travail à la ferme et au ranch mais le transport n’est pas pris en charge et il n’y a pas de salaire ni de bourse.
Wwoofing et Helpx (en anglais)
La Bourse Zellidja
n’est pas un programme mais une aide financière pour un projet personnel d’un jeune entre 16 et de moins de 21 ans pour une durée maximale au choix du jeune pour un financement à la hauteur de 900 euros pour un projet de voyage dans n’importe quel pays du monde. Il est même possible d’en bénéficier une seconde fois pour un montant à hauteur de 1 100 euros. Ni l’hébergement, ni le transport ne sont par contre pris en charge.
Bourse Zellidja
Stage de perfectionnement au Québec,
si vous n’êtes plus étudiant, mais demandeur d’emploi ou dans le cadre de la formation continue, l’Office Franco-Québécois pour la jeunesse (OFQJ), vous permet d’accéder à son Stage de perfectionnement qui est un programme pour 3 à 6 mois maximum, uniquement pour aller au Québec, avec un salaire ou une bourse mais ne prends pas en charge l’hébergement et vous propose un tarif avantageux pour le transport.
Stage de perfectionnement au Québec
Les programmes d’assistant de français,
permettent de partir dans tous les pays du monde, plusieurs programmes existent dont celui de la commission fulbright ou de l’Amity Industrie. Ce sont des milliers de postes disponibles dans des établissements d’enseignement de tous niveaux. L’assistant de français collaborera à l’enseignement du français avec le professeur de langue étrangère dans tous les pays du monde, à raison de quelques heures par semaine. La rémunération varie d’un poste à l’autre et d’un pays à l’autre. Mais souvent elle est attractive par rapport au nombre de d’heure de travail. C’est donc une première expérience professionnelle rémunérée pour un jeune qui souhaite approfondir sa propre culture et la langue du pays dans lequel il va se rendre tout en étant un représentant de la langue française auprès d’un professeur pour des élèves du pays dans lequel il va se rendre.
CIEP
 
D’autres liens utiles :
Cursus mundus
Lili au pays des merveilles
Jeunes à l’étranger
Etudions à l’étranger
Onisep
CIDJ et CIDJ
L’Etudiant
Le Nouvel Obs

76total visits,5visits today

Union Nationale pour l'Instruction et l'Epanouissement